Category: Series

serie-un-gars-une-fille
juillet 8th, 2017 by DelainFrance

La série que j’adore regarder est un gars une fille. C’est une série télévisée française qui a été diffusée pour la première fois en 1999. Des épisodes ont été crées jusqu’en Octobre 2013, date à laquelle la série n’a pas été renouvelée. Cette série est née d’une adaptation d’une émission de télé québécoise qui porte le même nom. Elle a été créée par Guy A. Lepage. Les producteurs de cette série sont Isabelle Camus et Helene Jacques. Série très médiatisée et très regardée de tous, elle met en scène deux personnages principaux, Alexandra Lamy et Jean Dujardin, connus sous le surnom respectif de « Chouchou » et « Loulou ». Au départ elle est diffusée sur France 2, alors que maintenant on la retrouve sur d’autres chaines telles que M6 et W9.

Le déroulement de la série

Un gars une fille est une série de court métrage qui dure en règle générale de 5 à 8 minutes. Les épisodes sont tournés sous forme de petit sketch mettant en scène Alexandra Lamy et Jean Dujardin qui forment un couple. Dans chaque épisode, leur vie de couple est mise en avant, en exagérant des scènes de vie quotidienne de manière comique et humoristique. Des personnages secondaires font leur apparition tels que des amis ou encore la belle-mère de Chouchou qui apparait régulièrement dans les épisodes. Lors de la diffusion de cette série, Alexandra Lamy et Jean Dujardin sont dans la réalité mari et femme. Par le biais de la série, les spectateurs sont poussés à imaginer leur vie quotidienne par des scènes plutôt banales, comme faire la cuisine, passer du temps à la maison, jardiner… Ce sont des scènes qui peuvent être vécues de tous et c’est ce qui a fait la réputation et la notoriété de cette série. Toute personne peut être amenée à vivre les situations qui sont jouées dans la série. Au départ cette série était diffusée le soir, ce qui permet aux téléspectateurs un moment de détente et de rigolade. Les épisodes sont drôles et permettent de décompresser et de relativiser sur la vie. Chaque personnage est marqué par des traits de caractère opposés. Jean Dujardin représente l’homme macho, dragueur, mauvais perdant, moqueur et parfois radin. Alexandra Lamy joue le rôle de la femme joyeuse, pleine de vie avec une pointe d’hystérie, qui peut être très maniaque et bavarde. De part leur trait de caractère différent, il forme un joli couple, ce qui les rend attachants et drôles aux yeux du public. Chaque épisode est coupé par une musique entêtante.

un-gars-une-fille

Ce que sont devenus les personnages principaux

En 2013, Jean Dujardin et Alexandra Lamy divorcent. Cette séparation met fin à la série, puisque les deux acteurs prennent la décision de ne plus travailler ensemble. Ce divorce n’a pas fait disparaitre  la série, des épisodes best-of ont été diffusés. Le grand succès de cette série a permis à Alexandra Lamy et Jean Dujardin de se faire connaître du grand public mais aussi des producteurs. Aujourd’hui ce sont deux acteurs connus qui font succès au cinéma.

Posted in Series

avis-serie-13-reasons-why
juin 6th, 2017 by DelainFrance

De retour d’une journée ordinaire passée dans son lycée, Clay Jensen découvre une mystérieuse boîte portant son nom déposée sous son porche. A l’intérieur, il découvre des cassettes qui vont l’éclairer sur la disparition de Hannah Baker, une élève de sa classe qui s’est tragiquement tuée deux semaines plus tôt. Lui qui vouait un amour naissant à l’endroit de la jeune fille, découvre alors comment Hannah rend tout son entourage responsable de son acte. Dans les cassettes qu’elle a laissées derrière elle, la jeune fille explique en 13 raisons le pourquoi de son choix et Clay semble en faire visiblement partie.

Une belle adaptation à l’écran

Adaptée des best-sellers de Jay Asher, 13 Reasons Why est une série diffusée depuis mars 2017 sur Netflix. Présentée en 13 épisodes de 50 minutes, la série ne s’éloigne pas de l’histoire racontée dans le livre. Les férus de la littérature ne seront donc pas totalement déçus du rendu à l’écran de 13 Reasons Why. Les faits sont là tels qu’ils sont contés dans le livre par Jay Asher avec un côté très réaliste qui peut parfois être perçu comme trop cru. Mais la série tient bien la route dans le monde où nous évoluons actuellement. Un monde où les ados vivent dans une perpétuelle violence tant morale que physique à l’école. Le thème du suicide doit peut-être aussi abordé sous un angle plus cru pour que les parents prennent aussi conscience de leur rôle dans ce phénomène. Dans le livre comme à l’écran, tout est si bien présenté : les victimes qui peuvent aussi bien devenir acteurs voire « agresseurs » poussant leur camarade au suicide. Ici, tout le monde est remis en cause et c’est bien la réalité qui se dévoile enfin à nous à travers une simple série.

13-reasons-avis-serie

La série qui fait peur

De nombreux experts manifestent leur désintérêt pour 13 Reasons Why depuis sa diffusion à l’écran. La plupart pointent la série comme un outil dangereux pouvant inciter de nombreux adolescents à se suicider à la manière de Hannah. Certes, le phénomène d’isolement est très fréquent chez les adolescents d’aujourd’hui voire le sentiment de dépression. Les agressions sont bien réelles et se manifestent sous plusieurs formes à la maison, à l’école, dans les rues et partout ailleurs. Mais beaucoup d’ados préfèrent se taire au risque de devoir recevoir davantage de blâmes de la part de leurs proches dans une telle situation. Il est vrai que d’un point de vue émotionnel, 13 Reasons Why peut être très lourde. Certes, la série fait également l’objet de plusieurs critiques sur les réseaux sociaux depuis sa diffusion sur Netflix. Mais, force est de constater qu’il est plus sage de regarder la série avec prudence et beaucoup d’objectivité. Là où la crainte des experts trouve une justification, c’est le fait que la série centre sa représentation du suicide sur le romantisme.

Bref, 13 Reasons Why est une série pour les adolescents mais aussi pour les parents. A regarder de préférence en famille et sans toutes personnes ayant déjà eu des antécédents suicidaires.

 

Posted in Series

mentalist-serie-avis
février 5th, 2017 by DelainFrance

Depuis le 23 septembre 2008, CBS aux États-Unis et CTV au Canada diffusent la série d’enquête policière intitulée The Mentalist. Elle compte jusqu’en 2015 sept saisons absolument fascinantes. Les résolutions de crimes, la traque de John le Rouge, le personnage de Patrick Jane tous cela font de Mentalist une série policière captivante. Il est vrai qu’on ne reverra plus Patrick dans une autre saison mais on se souviendra toujours de sa personnalité et de son intelligence.

Le CBI aidé par un mentaliste

Grosso modo, The Mentalist tourne autour d’enquête sur des crimes. Le CBI ou California Bureau of Investigation possède une unité contre les crimes majeurs dirigées par Lisbon. Pour mieux résoudre des affaires elle collabore avec un mentaliste nommé Patrick Jane en tant que consultant au sein du CBI. Durant les six premières saisons, Patrick et l’unité de Lisbon se concentre sur la traque du tueur en série légendaire John le Rouge. Patrick se sent personnellement concerner par cette affaire car ce méchant a tué sa femme et sa fille.

Mise à part l’enquête policière la série canalise son intrigue sur les facultés d’un mentaliste. The Mentalist propose une définition de ce qu’est un mentaliste. Selon elle, le mentalisme est l’utilisation de l’acuité mentale, l’hypnose ou la suggestion. Un mentaliste s’avère mètre dans l’art de manipuler la pensée et le comportement. Pour ce faire il emploie l’illusionnisme, l’hypnose, la lecture à froid ou la psychologie.

Un excellent acteur principal

Simon Baker excelle dans son interprétation du mentaliste Patrick Jane. Il sait bien tenir le rôle d’un consultant au CBI simulant des pouvoirs psychiques. On est souvent étonné de ses facultés d’observation et la façon dont il hypnotise les autres même si l’on reste conscient que ce ne sont que de pure fiction. Personne n’est comme Jane dans la série du point de vue intelligence mais surtout de par son caractère. De l’extérieur, ce personnage principal est classe, bien soigné avec son costume trois pièces. Mais il est arrogant et ne fait qu’à sa tête. On se souvient surtout de lui grâce à son sourire inamovible.

Les scénaristes tiennent aussi à montrer un Jane sentimental et sensible notamment quand il se souvient du meurtre de sa famille ou quand John le Rouge réussit encore à échapper à la police. On peut dire que Simon enregistre une performance incroyable dans cette série.

Une dernière saison satisfaisante

Après la défaite de John le Rouge à la sixième saison, les fans n’imaginaient pas que The Mentalist pourrait encore les surprendre. Cependant, Bruno Heller a créé une septième et dernière saison pour relater la fin heureuse de Patrick Jane. Notre héros oublie enfin sa tristesse causée par John le Rouge. Il est comme ressuscité. Maintenant, Jane et son cher Lisbon travaillent pour le FBI. A la fin de la série Patrick dévoile ses sentiments à son collègue de toujours et demande sa main en mariage.

The Mentalist dans cette dernière saison est clôturé en tout honneur en sachant allier romantisme et action pour le bonheur des téléspectateurs, si vous aimez les séries, cliquez ici.

mentalist-avis-serie

Posted in Series

legends-of-tomorrow-serie-avis
décembre 7th, 2016 by DelainFrance

Certaines critiques parlent de déjà-vu, de fâné dans cette série. Mais à mon avis, la série Legends of Tomorrow figure parmi mes favorites. Vous le connaissez sans doute, cette mixture d’aventure science-fiction, drame et action créée par Andrew Kreisberg, Greg Berlanti et Marc Guggenheim dont la sortie en salles date de cette année 2016 ? Le film est réparti en 16 épisodes, avec un contenu manquant de prévisibilité peut-être, mais pour moi le scénario en lui-même n’est pas dépourvu d’intérêt. Lisez ma présentation du film.

Details de Legends of Tomorrow

La série se situe dans le 22ème siècle et raconte l’exploit et les tribulations vécus de Rip Hunter, un Maître du Temps qui fut témoin de l’immortel Vandal Savage (dont on a vu au cours des séries Arrow et The flash) massacrant sa famille dans sa conquête du monde. Après avoir vu l’avenir, Rip Hunter prend la décision de stopper le tyran immortel dans ses desseins chaotiques. Ce dernier veut en effet plonger le monde dans le désordre complet. Pour y parvenir, Rip a monté une équipe d’élite qui lui prêtera main-forte à poursuivre le méchant à travers le temps pour bloquer son arrivée au pouvoir. Dans cet objectif, il est entouré d’A.T.O.M, Heat Wave, Captain Cold, Firestorm, Canary, Hawkgirl et Hawkman. Arriveront-ils à sauver l’humanité des griffes du tyran et marquer l’Histoire en faisant honneur au titre du film ? Iront-ils se débarrasser dans l’ultime fin de la série de Vandal Savage ? C’est la réponse à cette question qui a toujours piqué ma curiosité en suivant ce film. Et la fin n’a pas réservée de surprises. L’affrontement avec le personnage pendant la première saison se termine avec la victoire de l’équipe de Rip et l’introduction d’un nouveau protagoniste du film, Hourman, de la société de justice Américaine. Aussi, la deuxième saison du film Legends of Tomorrow répartie en 23 épisodes ne risquent pas aussi de manquer de suspens et de conclusion satisfaisante comme l’est sa grande sœur.

legends-of-tomorrow-avis

Mes critiques de la série

En tant que saison introductive, je ne m’attends pas tout à fait à un niveau d’intrigues bien poussé, au moins du niveau de ce film. Ceci dit, pour ceux qui sont en quête d’enchaînements d’actions et de faits extraordinaires, Legends of Tomorrow risque de les décevoir. Les scène de combat ne sont pas spectaculaires et ont une similarité entre eux avec les effets spéciaux pas très bien maîtrisés. Cependant, l’histoire d’amour sont au rendez-vous avec Kendra dont le mari est mort, et qui entretient une double relation avec Carter et Ray. C’est un peu superficiel mais ça ne manque pas de piquant, d’autant plus qu’à la fin tout le monde qui se sont détestés auparavant ont fini par s’aimer. Un happy ending qui éclipse les critiques des gens qui trouvent le film plutôt fade, raté et plagiat (reprises de codes de Doctor Who par exemple). En bref, le trailer est plutôt fidèle à sa promesse d’une histoire fusionnant paradoxes temporels et actions de héros, malgré quelques contenus inconsistants, mal noués placés par ici et par là.

Posted in Series

narcos-serie-avis
novembre 8th, 2016 by DelainFrance

Créé par trois artistes atypiques : Chris Brancato, Doug Miro et Carlo Bernard, Narcos est une série historique qui montre la traque d’un grand trafiquant de drogue. Entre histoire et cinéma, Narcos nous raconte la lutte acharnée contre et trafic de drogue en Colombie.

Synopsis

Le plus grand trafiquant de drogue le plus réputé et craint de tous, Pablo Escobar, va faire de la cocaïne sa principale source de revenus, afin de pouvoir construire son empire. Ce business noir lui fait rapporter des millions et des millions de dollars chaque jour. Pablo Escobar est à la tête du plus grand réseau de trafiquants de drogue de la planète, nommé Le Cartel de Medellín. Outre le trafic de drogue effectué, cette organisation procède également à des assassinats. Comme couverture, Le Cartel de Medellín aide financièrement des habitants des bidonvilles. La Colombie se baigne dans une ambiance de corruption dans tous les domaines : politique, justice, police… Le Cartel est la source même de cette maladive corruption. Un véritable fléau, les hommes politiques et les colonels de la Colombie décident régler le problème. Toutefois, les États-Unis adoptent une idée : l’extradition, qui consiste le seul moyen de faire frémir les membres du Cartel.

Un générique qui en dit beaucoup

Le générique de la série Narcos repose sur des faits historiques. Le générique a pour but d’introduire le spectateur dans l’ambiance du film. La série en question se focalise sur le parcours incroyable du grand trafiquant de drogue. Toutefois, le générique se focalise principalement sur l’étendue du trafic de drogue en Colombie, ainsi que l’implication des États-Unis dans la résolution de ce problème. Le directeur artistique Tom O’Neill a créé un générique s’inspirant des années 80. La musique de fond est signée Rodrigo Amarente, et est intitulée « Tuyo ». Les premières images que l’on peut voir sont les policiers qui espionnent le terrible trafiquant, par le biais d’une carte topographique de la Colombie, quadrillée et annotée. Des poudres blanches expriment la présence d’un trafic de coke. Le cadre reflète un thème glamour de l’époque ancienne. Des décors et couleurs vintages font l’originalité du générique, qui mélangent réalité et fiction. Une voiture en feu se termine sur une voiture en feu. Si c’était a l’époque contemporaine, on pourrait utiliser la chanson cette chanson pour parler de cette situation.

narcos-avis-serie

Pablo Escobar, un personnage complexe dans Narcos Pablo Escobar est un bandit qui dispose de plusieurs hommes dévoués à sa cause, d’une grande fortune et de quelques protections. Il fait toujours peur à ses ennemis et frappe fort dans les combats et guerres à entreprendre. Les hommes qui veulent sa peau sont confrontés à un système défensif de plus haut degré. En Colombie, on voit chez Pablo Escobar, un monstre qui est auteur de plusieurs assassinats et des campagnes meurtrières. Mais d’autres personnes ont une image plus positive de ce malfrat, notamment les personnes qui ont bénéficié de son aide financière pour la construction de la décharge municipale de Medellín, qui porte son nom. Chaque année, la population honore encore sa mémoire.

Posted in Series

peaky1-delain-france
septembre 7th, 2016 by DelainFrance

peaky-blinders-delain-franceIl est bien embarrassant de parler d’une chose qu’est devenue aujourd’hui un phénomène à part entière. Peaky blinders, tel est le nom de cette série télé qui nous vient tout droit du Royaume-Uni, est la série événement par excellence. Déjà trois saisons à son actif, elle promet des aventures encore plus surprenantes. Voici un dossier complet sur cette série à ne pas rater.

Présentation de la série Peaky Blinders

Les évènements de la série se déroulent à Birmingham, dans une atmosphère rappelant l’après-guerre. D’ailleurs, c’est vers la fin de la 1ère guerre mondiale, exactement en 1919, que l’histoire commence. Elle met en scène la famille SHELBY qui essaye de se faire une place dans les paris sportifs, plus exactement ceux hippiques. Leur gang est appelé Peaky Blinders pour leur visière qui cache des rasoirs. Au fil des épisodes, cette famille devient de plus en plus redoutée grâce à Thomas SHELBY.

thomas-shelby-delain-franceLe succès de la série est non seulement accordé à l’histoire, mais aussi à son casting brillant. Cillian MURPHY, un acteur très prisé à Hollywood, qui a beaucoup de films à son actif, tient le premier rôle dans la série, celui de Thomas SHELBY. Il a travaillé avec de grands noms et continue de le faire même sur le plateau de celle-ci. On retrouve aussi dans la deuxième et troisième saison, l’apparition d’un tout autre personnage joué par Tom HARDY, la nouvelle coqueluche du grand écran. D’autres acteurs prestigieux british sont aussi à l’honneur comme Sam NEILL ou encore Helen McCRORY.

Même la bande-son de la série est réussie, elle est inspirée des plus grands titres. D’ailleurs, le générique présente la chanson phare de Nick CAVE And The Bad Seeds, Red Right Hand. Vous pouvez aussi écouter des morceaux des White Stripes, Dan AUERBACH, Artic Monkeys et d ‘autres encore. Si vous êtes un passionné de la bonne musique, vous serez certainement servi avec cette série.

Attention spoilers par la suite ! Si vous ne désirez pas connaître d’avantages sur la série ou vous préférez la regarder, passez votre chemin.

Saison 1, le commencement

peackyblinders-delain-franceIl est certain que la première saison est tout à fait surprenante. Six épisodes seulement, mais qui présente tellement d’évènements. D’ailleurs, on retrouve les manigances de Thomas SHELBY qui sont au plus haut point pour permettre à toute la famille de se faire un nom.

Dans cette saison, on découvre la personnalité de chaque membre de cette famille. On comprend un peu leurs origines tziganes, mais aussi l’abandon de leur père. Polly est leur tante qui prit soin d’eux après la mort de leur mère. Elle leur donne souvent de bons conseils. Thomas SHELBY fait la rencontre de l’amour de sa vie, mais qui se trouve être une espionne aussi.

Saison 2, l’apogée

Thomas SHELBY emmène le succès de la famille non pas juste sur toute la ville, mais au-delà, en atteignant Londres. Dans cette dernière, la compétition se fait rude. Le personnage principal est alors contraint d’affronter les juifs ou encore les italiens pour imposer sa place. Toute l’idée de cette deuxième saison est de voir comment la famille va atteindre l’apogée de son empire.

Saison 3, la chute

Thomas SHELBY, en plus d’être confronté à la tristesse de perdre sa femme, se retrouve mêlé à des histoires politiques pour le bien du gouvernement et contre d’autres organisations. En somme, ça se complique pour lui ! Comment va-t-il s’en sortir ? Vivement la quatrième saison !

Peaky-BLinders-3-delain-franc

Posted in Series

American Dad Critique
août 16th, 2016 by delain-france

Ahh le retour du soleil, de quoi replonger sur des petites séries bien drôles dont une de mes préférées = American Dad. Il s’agit d’une série animée américaine qui est évidemment disponible en streaming sur Internet mais si vous avez la télé, il vous est possible de voir quelques épisodes sur la chaîne NRJ 12.

Ce que j’apprécie tout particulièrement dans cette série se sont les personnages qui représentent plutôt bien la famille moyenne américaine. Bien sûr ce sont des généralités mais c’est extrêmement drôle car les personnages sont tournés en ridicule et on tombe sous leur charme pour cet humour décalé, presque noir.

Si vous ne connaissez pas bien American Dad sachez que le concept de la série satirique reprend presque les même codes que la mythique série South Park mais que les dessins sont beaucoup mieux travaillés graphiquement parlant. De même, alors que les protagonistes de la série South Park sont des enfants, ici il est question d’une famille américaine moyenne dans laquelle on comprend :

Stan Smith : le père de la famille Smith. Il travaille pour le compte de la CIA et voue une adoration totale pour son pays. C’est un homme assez macho puisqu’il considère que la place de sa femme est à la maison et nulle part ailleurs. À échelle politique, il est radicalement opposé aux idées alter mondialistes de sa fille et a de fortes tendances républicaines. C’est un homme assez musclé très attaché aux valeurs américaines.

avis american dad

Francine : Francine est la mère du foyer Smith. C’est une femme très élégante, très douce que l’on peut croire soumise mais en réalité, quelques épisodes le prouvent, c’est une femme qui sait ce qu’elle veut. S’occuper d’un foyer ne la dérange pas car elle vous une dévotion totale à sa famille.

Hayley Smith : Jeune femme de 18 ans, Hayley se bat pour la cause animale et environnementale. Elle désapprouve la plupart des choses que fait son père et l’image très classique que se donne sa mère.

Steve Smith : c’est le cadet de la famille. Steve est plutôt un jeune garçon mal dans sa peau qui rêve de sortir avec n’importe quelle fille. Malheureusement il est bien loin de l’image du mec robuste solide et qui a confiance en lui que voudrait son père.

Roger : alors que certains vivent avec des androïdes, Roger est un extra terrestre dont l’identité n’est connue que de la famille Smith. Pour le protéger, il est décidé qu’il ne peut pas sortir du foyer mais grâce à ses talents de comédien, il peut revêtir n’importe quoi et se faire passer pour n’importe qui. Roger est entièrement accepté par la famille Smith.

Klaus : Klaus est un poisson rouge qui résulte d’une expérience scientifique menée par la CIA. Avant, il avait une apparence humaine et était même un professionnel sportif allemand ce qui explique son fort accent à chaque fois qu’il parle

Jeff : Jeff est le petit ami d’Hayley. Il est détesté par Stan puisqu’il retrouve en lui tout ce qu’il déteste : un procrastinateur qui adore la drogue et ne rien faire. Stan essaye de faire tout pour que Hayley et lui mettent fin à leur relation.

Posted in Series